Portail Territoires

Aller au contenu

Espace de recherche

[Dernière mise à jour : 20/01/2017]

Aller aux politiques

Vous êtes ici :
Accueil » CTEF » Isère Rhodanienne, Bièvre - Valloire » Carte d’identité

Territoire sélectionné

Isère Rhodanienne, Bièvre - Valloire

Carte d’identité [12/03/2009]

Animation du CTEF

Elu(e) pilote du CTEF : Philippe MIGNOT
La structure d’animation du CTEF : Communauté d’Agglomération du Pays Viennois (CAPV)

Population et approche administrative

En 2010, le CTEF comptait 185 665 habitants, + 3.2% par rapport au recensement 2006, soit 15.75 % des habitants du département de l’Isère. Le CTEF représente 102 communes, regroupées en 6 communautés de communes et 1 communauté d’agglomération.Il recouvre 2 CDDRA : le CDRA Bièvre Valloire et la partie Isère Rhodanienne du CDRA Rhône Pluriel. 

Caractéristiques du territoire

L’ Isère Rhodanienne - Bièvre Valloire est un territoire rural et péri urbain, plus de 30% de la population sont concentrés dans les 5 plus grosses villes du territoire et sont situés en Isère Rhodanienne.On note une double attraction économique et commerciale avec d’une part, la métropole lyonnaise et d’autre part, l’agglomération grenobloise. 

Caractéristiques de l’emploi et du marché du travail

Au 31 décembre 2009, l’Isère Rhodanienne - Bièvre Valloire comptait 9 938 établissements, soit 15% de ceux de l’Isère, dont 92 % ont moins de 9 salariés. Ce qui représente 13% de l’emploi salarié de l’Isère soit 40115 salariés. Le nombre des emplois a diminué de 4% entre 2008 et 2009.L’industrie, 27% des emplois salariés de la zone a perdu 7% de ses effectifs en 2 ansLe secteur de la construction, traditionnellement très dynamique représente 16% des salariés du territoire ; Le secteur des services représente 48% des établissement de la zone, leur poids augmente encore cette année mais ne permet pas encore un rééquilibrage avec l’Isère et porte 40% des emplois. Très contrasté, il marque une évolution du nombre des emplois sur les métiers de la santé et du social alors que le commerce, 17% des emplois, et le transport marquent un fléchissement. Ce territoire reste très dynamique en terme de créations et reprises d’entreprises.