Portail Territoires

Aller au contenu

Espace de recherche

[Dernière mise à jour : 20/01/2017]

Aller aux politiques

Vous êtes ici :
Accueil » CTEF » Loire sud » Carte d’identité

Territoire sélectionné

Loire sud

010 . Carte d’identité [17/01/2011]

Elue pilote du CTEF : Cécile Cukierman

La structure d’animation du CTEF : Saint-Etienne Métropole Population et approche administrative En 2006, la ZTEF Loire Sud comptait 402 486 habitants, soit 54% des habitants du Département, 0,06% des habitants de la région Rhône Alpes. Depuis 1999, on note une baisse la population de 0,7%. 

Le CTEF représente 65 communes, avec comme territoire d’intervention la communauté d’agglomération Saint-Etienne Métropole (Saint-Etienne et sa couronne, le pays du Gier, la Vallée de l’Ondaine), la communauté de communes du Pilat Rhodanien (canton de Pélussin), une partie de la communauté de communes du Mont du Pilat (canton de Saint Genest Malifaux).Il recouvre la CFAC de Saint-Etienne Métropole et une partie du CDDRA Rhône-Pluriel.  

Caractéristiques du territoire Loire Sud compte des bassins de vie urbains sur le territoire de Saint-Etienne Métropole, deuxième agglomération de Rhône-Alpes. Le réseau des transports en commun est dense sur ce périmètre. De plus le territoire est desservi par les TER correspondant aux itinéraires Lyon-Saint-Etienne-Firminy, Saint-Etienne/Feurs/Roanne, Saint-Etienne-Montbrison-Clermont. La ligne Lyon/Saint-Etienne, la plus fréquentée de France, dispose d’une desserte maximale.On trouve également des secteurs plus ruraux, et en particulier dans les communes du Pilat appartenant au territoire du Parc Régional du Pilat avec un environnement constituant un site résidentiel attractif.  Caractéristiques de l’emploi et du marché du travail 

Le diagnostic 2010 met en évidence un impact important de la crise sur l’emploi sud ligérien avec :
- Une dégradation de l’emploi privé salarié sur Loire Sud entre 2008 et 2009, dans tous les secteurs d’activité, en particulier dans l’industrie ( - 9,9% ) et la construction (- 7,3%), hormis le secteur des services. Cette baisse est plus prononcée sur Loire Sud que sur la Loire et Rhône-Alpes.
- Une baisse de l’intérim entre 2008 et 2009, qui reste importante (-14,9%)

- Un taux de chômage élevé (10,2%) supérieur au taux départemental et régional.

- Les plans de sauvegarde de l’emploi ont représenté en 2009, 1085 licenciements essentiellement dans les secteurs de la métallurgie, mécanique, fabrication de machines.- Une augmentation plus importante du chômage des plus de 50 ans (+15,4%).- Une hausse du chômage des demandeurs d’emploi de niveau bac et +.

- Une hausse alarmante du nombre de demandeurs d’emploi de longue durée : + 53,4% en 2 ans, qui a particulièrement concernée depuis un an, les hommes.- Une hausse du nombre de bénéficiaires du RSA de 26,5 %.

- Des disparités infra territoriales avec une situation encore plus critique sur les bassins de l’Ondaine et du Gier. Evolution économique du territoireLoire sud est caractérisé par une spécialisation industrielle qui réside dans les filières « métallurgie, mécanique » et « textile habillement » mais ces filières connaissent une diminution importante du nombre de salariés entre 2004 et 2009. En ce qui concerne les services, le nombre d’emploi dans les secteurs « action sociale » et la « gestion d’entreprises et activités de sièges » qui a augmenté de manière relativement importante. Mais cette évolution de l’emploi dans les services est insuffisante pour compenser la perte des emplois dans le secteur industriel.