Portail Territoires

Aller au contenu

Espace de recherche

[Dernière mise à jour : 20/01/2017]

Aller aux politiques

Vous êtes ici :
Accueil » CTEF » Bugey, plaine de l’Ain, Côtière

Territoire sélectionné

Bugey, plaine de l’Ain, Côtière

Carte d'identité

Animation du CTEFElu(e) pilote du CTEF : Yvette BRACHET

La structure d’animation du CTEF : Syndicat Mixte du Pays du Bugey (Belley) jusqu’au 30 juin 2011Communauté de Communes de la Plaine de l’Ain (Chazey-sur-Ain) à compter du 1er juillet 2011 

Population et approche administrative La ZTEF compte environ 165 000 habitants en 2007, soit 29% de la population du département de l’Ain et 2,7% des habitants de la région Rhône Alpes.Avec un taux de croissance de 10% entre 1999 et 2006, la ZTEF connaît une forte progression démographique (1,4% en rythme annuel contre 0,9% en Rhône-Alpes). Cette progression est essentiellement due au solde migratoire lié au phénomène croissant de périurbanisation. Son périmètre s’étend sur 148 communes réparties en 13 communautés de communes.Le CTEF recouvre deux CDDRA : le CDPRA Pays du Bugey et le CDRA Bugey Côtière Plaine de l’Ain. 

Caractéristiques du territoire La population de la ZTEF est répartie pour 38% sur la Côtière (y compris le canton de Meximieux), 33% sur la Plaine de l’Ain et 29% sur le Pays du Bugey. La Plaine de l’Ain – Côtière comprend quatre des cinq principales communes (Ambérieu-en-Bugey, Miribel, Meximieux, Lagnieu). Le Pays du Bugey présente une dominante rurale autour de Belley, la Sous-Préfecture.

Caractéristiques de l’emploi et du marché du travail La population active s’élève à environ 77 000 personnes (56% d’hommes et 44% de femmes), en hausse notable de 17 % entre 1999 et 2006.A l’échelle de la ZTEF, le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 8% de juin 2009 à juin 2010. Cette augmentation touche en particulier les personnes de plus de 50 ans (+16%) et les demandeurs d’emploi de longue durée (+54%). 

Le tissu économique de la ZTEF est essentiellement composé de PME et de TPE : 91% des entreprises ont moins de moins de 9 salariés, comme dans le département de l’Ain.Les services occupent 36% de l’emploi salarié, part nettement inférieure à Rhône-Alpes (49%). L’industrie et le commerce totalisent 51% de l’emploi privé.Sur la Plaine de l’Ain, les activités les plus représentées sont les services, l’industrie, le BTP et les transports. Le Pays du Bugey présente quant à lui une économie relativement diversifiée où l'industrie et le secteur de la santé occupent une place privilégiée.Entre 2008 et 2009, les trois premiers secteurs (industrie manufacturière, commerce et construction) perdent des emplois, notamment l’industrie qui est le secteur le plus touché.

La ZTEF gagne en revanche des emplois dans les services aux entreprises, traduisant un redémarrage timide du travail temporaire.Parmi les cantons de plus de 4 000 salariés, celui de Miribel arrive en tête pour la création d’emplois, suivi de ceux d’Ambérieu-en-Bugey et de Lagnieu. Les autres cantons de la ZTEF connaissent une relative stabilité.