Portail Territoires

Aller au contenu

Espace de recherche

[Dernière mise à jour : 20/01/2017]

Aller aux politiques

Vous êtes ici :
Accueil » CTEF » Roannais

Territoire sélectionné

Roannais

Carte d'identité

Animation du CTEF

Madame Marie-Hélène RIAMON est l'élue pilote du CTEF du Roannais.
La structure d'animation du CTEF est la MIFE du Roannais (Maison de l'information sur la formation et l'emploi).
Site internet du CTEF :
http://www.ctefduroannais.com/
 

Population et approche administrative

En 2009, le CTEF du Roannais comptait 154 552 habitants (publication des chiffres définitifs du recensement 2006).
Le CTEF représente 115 communes, regroupées en 10 communautés de communes et 1 communauté d'agglomération.


Le CDRA, Roannais Pays de Rhône-Alpes, couvre l'intégralité de la zone territoriale du CTEF (plus 3 communes rattachées au CTEF du Forez).
Cette homogénéité des zones de couverture CTEF et CDRA constitue un atout majeur pour le territoire.
Caractéristiques du territoireÀ mi-chemin entre les métropoles stéphanoise et lyonnaise, le Roannais est un territoire semi-rural.

La répartition de l'emploi salarié au sein des principaux secteurs montre des tendances assez stables au fil des années : +/- 40% pour les services, +/- 35% pour l'industrie, +/- 16% pour le commerce et +/- 9% pour le bâtiment.

Le secteur industriel est toujours en cours de mutation : le déclin du secteur textile se poursuit tandis que la métallurgie mécanique est devenue le secteur industriel prépondérant depuis 2006.Caractéristiques de l’emploi et du marché du travailAu 31 décembre 2009, le Roannais comptait 4 008 établissements employeurs et 34 166 emplois salariés privés (55% d’hommes et 45% de femmes).

Entre 1999 et 2009, le nombre d’établissements a diminué de 3,74% alors que le nombre d’emplois salariés a régressé de 5,71%. Au total, ce sont un peu plus de 4 500 emplois qui ont disparu sur le territoire dans le secteur industriel, la perte de l’année 2009 étant la plus importante (-8,25%), juste après celle de 2004 (-6,3%). Le secteur du textile est le plus touché par ces pertes d’emploi. La métallurgie mécanique vient juste après.

En 2009, c’est le secteur des services qui apparaît comme le plus grand pourvoyeur d’emplois (39,92%). Viennent ensuite l’industrie (31,92%), le commerce (18,12%) et le bâtiment (10,02%)