Portail Territoires

Aller au contenu

Espace de recherche

[Dernière mise à jour : 20/01/2017]

Aller aux politiques

Vous êtes ici :
Accueil » Montagne » PRESENTATION DE LA STRATEGIE REGIONALE DE MONTAGNE EN RHONE-ALPES

PRESENTATION DE LA STRATEGIE REGIONALE DE MONTAGNE EN RHONE-ALPES [10/09/2010]

La région Rhône-Alpes et ses montagnes 

Les massifs des Alpes, du Jura et du Massif central couvrent une zone de massif correspondant à 73% du territoire régional. 65% du territoire est classé en zone de montagne, offrant une grande diversité de paysages naturels. La loi montagne de 1985 a mis en place un cadre législatif formel autour de cette notion de zone de massif qui recouvre les territoires classés en zones de montagne et les espaces qui y sont contiguës (villes et piémonts). 

Les zones de massif en Rhône-Alpes

Le Massif central
Le Massif central est le massif le plus étendu de France. Il s’étend sur 6 régions, 22 départements et accueille 3,6 millions d’habitants.S’il est le plus vaste en terme de superficie, il est néanmoins confronté à des problèmes récurrents depuis de nombreuses années, qui ont poussé l’ensemble des collectivités publiques concernées à orienter son développement en fonction de ces enjeux diagnostiqués. Ainsi on observe comme phénomène majeur une dépopulation en lien avec l’exode rural et le vieillissement de la population, qui entraînent une déprise du secteur économique et notamment des services.Cette image du massif déclinante est une vision que la politique de massif entend corriger puisque les programmes d’actions mis en place dans le cadre de la politique de massif, tendent à orienter les stratégies vers un repeuplement du massif. 

Les Alpes
Le massif des Alpes s’étend sur un large périmètre allant de la Méditerranée au Danube. La partie française du massif s’étend sur deux régions, Rhône-Alpes et PACA, et regroupe 9 départements pour une population de 2,4 millions d’habitants. Ce massif alpin bénéficie des spécificités de la montagne : la beauté et la diversité des paysages, la richesse et la fragilité des biotopes, la qualité des forêts, un réseau de petites, moyennes et grandes villes... Il en subit également les contraintes, relatif enclavement, réseaux de transport parfois insuffisants, incertitudes climatiques, pression foncière et risques naturels accrus. 

Le Jura
Le massif du Jura est un arc montagneux d’environ 300 Km qui a une superficie de 14 000 Km2. Situé entre le Rhône et le Rhin, de part et d’autre de la France et de la Suisse, il s’étend sur deux régions françaises, Rhône-Alpes et Franche-Comté, et sur quatre départements. Sa population s’élève à 526 000 habitants. C’est un massif dynamique grâce au maintien et au renforcement des dynamiques locales et des liens avec l’extérieur, et qui a un fort potentiel de développement. Cependant, des menaces subsistent, notamment face aux délocalisations et à la concurrence exacerbée que l’on peut observer. 

La stratégie régionale de la montagne

La Région Rhône-Alpes a décidé d’adopter et de mettre en oeuvre une politique régionale d'aménagement et de développement durable de la montagne à travers l’adoption en décembre 2006 de la stratégie régionale de la montagne. 

Celle-ci se base sur un diagnostic préalable et vise à prendre en compte les atouts et fragilités propres à la montagne rhônalpine. La montagne est ainsi un espace à protéger et à valoriser dans le respect des équilibres naturels. La présence en Rhône-Alpes de parties de trois massifs implique d’intégrer dans les politiques mises en place la notion d’interrégionalité, qui permet de traiter certains enjeux à l’échelle de chaque massif et en lien étroit avec les autres régions concernées.

La mise en œuvre de la stratégie régionale de la montagne a donné lieu à la publication d’une plaquette de présentation présentant les mesures et orientations pour la montagne en Rhône-Alpes Cette stratégie régionale de la montagne se décline à travers :
• L'adaptation des politiques actuelles d'intervention de la Région Rhône-Alpes
• L'adoption de nouveaux dispositifs (ex : dispositif d'aides à l'installation de médecins en zones de montagne adopté en 2007)
• Le lancement de chantiers jugés prioritaires, sur la période 2007/2010 dont :
 → L’élaboration d'un plan d'action pour les services aux publics en zones de montagne 
 → Le lancement d'un appel à projets « territoires remarquables de montagne »
 → L’adoption de nouveaux critères d'intervention pour les stations moyenne montagne et les refuges
• La mise en oeuvre du grand projet montagne du CPER 2007/2013
• La mise en oeuvre des conventions interrégionales de massif en lien avec l'Etat et les régions de massif partenaires de Rhône-Alpes